Episode 12: Almaty

Nous voila a Almaty au Kazakhstan (apres un passage par Yerevan et Tbilisi)

La semaine passée, nous avons encore profité du Caucase avant de nous envoler pour l’Asie Centrale. Notre vol étant en fin de semaine, nous avons fait un stop à Erevan puis Tbilissi afin de goûter une dernière fois aux plaisirs de l’Arménie et de la Géorgie.

Derniers moments à Erevan avant de sauter dans le MAshrutka pour Tbilissi.Derniers moments à Erevan avant de sauter dans le MAshrutka pour Tbilissi./caption]

Le 79ème jour de notre périple, nous avons atteri à Almaty, Kazakhstan. Avant de commencer toute visite de la ville, direction le consulat Ouzbèk pour nos demandes de visa. Ce fut une sacrée aventure. Alors que le temps était au beau fixe en sortant de notre hotel, nous nous sommes faits rattrapés par un monstrueux orage. Nous nous sommes réfugiés dans un centre commercial le temps que cela s’améliore mais une heure après, l’orage n’avait toujours pas cessé, il avait même redoublé. Le temps passait et nous devions absolument arriver au Consulat le plus rapidement possible afin de prendre place dans la file avant l’ouverture des portes à 15h. Nous avons pris notre courage á deux mains et sommes repartis sous une pluie battante pendant plusieurs kilomètres. Les rues devenant de vrais torrents ils nous a été à plusieurs reprises impossible de traverser les carrefours. Nous avons alors sauté dans le premier bus qui passait sans savoir exactement sa destination mais pour au moins passer ces obstacles. Le bus nous a heureusement rapproché de notre destination et nous avons pu parcourir le dernier kilomètre à pied. Ensuite après quelques heures d’attente, nous avions enfin nos visas Ouzbèks en poche!

Almaty est une ville moderne. Ses infrastructures sont excellentes, les trottoirs en bon état, le réseau de transport public performant (mais sans plan disponible bien évidemment!), des restaurants et cafés à chaque coin de rue. Cela faisait également longtemps que nous nous étions pas sentis des citoyens de bas étage lorsqu’il s’agit de traverser la rue. Ici, les automobilistes s’arrêtent au passage piéton (comme à la maison, quoi!) Du coté de la météo, il fait soit excessivement chaud ou il pleut des cordes. À propos de la nourriture, nous avons testé quelques spécialités locales et les avons appréciées. La seule difficulté est d’éviter la viande de cheval très répendue ici (les cartes sont en principe en kazakh et en russe uniquement).

Cathédrale Zenkov à Almaty

nous avons particulierement aime

  • Erevan: Le barbier FIRM où le propriétaire vous sert volontiers un whisky alors qu’il s’occupe de votre pilosité.
  • Tbilissi: Le MOMA (Musée d’Art Moderne) avec son exposition permanente dédiée à un artiste majeur en Géorgie: Zurab Tsereteli.
  • Almaty: Le Centre pour l’Éco tourisme au Kazakhstan qui nous a aidé à planifier un séjour dans le pays en dehors des sentiers battus.

hebergements

  • Erevan: Hotel Tigran Mets, situé en plein centre ville avec tout le confort nécessaire d’une chambre double pour à peine plus qu’un auberge de jeunesse.
  • Almaty: Sky Hostel situé aux 9ème, 10ème et 11ème étages d’un grand building, cet établissement est propre, calme et le personnel accueillant.

petit conseil pour la fin

Il existe deux applications très utiles pour Almaty que nous conseillons fortement à tous les visiteurs. Google translate qui vous permet de télécharger des langues offline. Vous pouvez p. ex. prendre des photos de la carte du restaurant, obtenir la traduction et vous assurer que vous ne commandez pas des boyaux de cheval ou de la cervelle de mouton. L’autre application est celle de citybus.kz (uniquement pour Almaty). C’est la seule manière de trouver les plans des bus. La ville étant plutôt grande, il n’est pas évident de tout faire à pied, elle nous a été bien utile pour nous ramener à notre hotel plus d’une fois.

Une réflexion sur “Episode 12: Almaty

  1. Génial on vient de lire les 12 travaux de Mag et Daniel et on est tordu rire sur notre canapé… On imagine tellement.
    Bravo en cette période de « Morges sous rire » l’année prochaine on vous inscrit.
    On vous embrasse
    Ciao

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *