Episode 8: Tbilissi

Tbilissi

Après un voyage plutôt chaotique en Mashrutka de Mestia, nous sommes arrivés entier à Tbilissi, la capitale de la Géorgie. Nous ne savions pas trop à quoi nous attendre, surtout après avoir passé une semaine au calme dans les montagnes.

Tbilisi est grande et petite à la fois. Il est facile d’y circuler, d’y faire son marché et de se restaurer quelle que soit l’heure. Nous avons utilisé tous les moyens de transports à disposition soit des bus, le métro, le téléphérique et le funiculaire. Nous sommes même allés voir le dernier XMen à peine sorti en salle et en 3D! Nous avons loué un appartement pour une semaine et celui-ci était plus grand que notre appartement en Suisse, ceci pour un prix modique. Tout dans cette ville est si simple que nous sommes quasi persuadés qu’il sera difficile de retrouver la même chose lors de la suite de notre voyage.

Lors de notre séjour, nous avons participé à un tour guidé à pied avec Anna. Nous avons appris quelques faits étonnants au sujet de la Géorgie qui ne se trouvent pas dans les guides de voyage classiques:

  • S’il vous arrive de trop profiter de la chacha ou du vin géorgien, la police vous encourage à vous annoncer auprès d’elle. Une patrouille vous ramènera sain et sauf à la maison (c’est le nez rouge local!)
  • En 2009, le pays a souffert d’une grave baisse de natalité. Afin d’encourager les couples Géorgiens à enfanter, le Patriarche Géorgien (l’équivalent du Pape), se proposa d’être le parrain de chaque troisième enfant.
  • Si vous ne vous souvenez pas du prénom d’un Géorgien, appelez le Giorgi. Vous avez une chance sur quatre de tomber pile! Et c’est vrai nous l’avons personnellement experimenté: le loueur de voiture, le propriétaire de l’appartemenet et notre guide de Batoumi (rappelez-vous!) s’appellent tous Giorgi. Il existe un équivalent au féminin, il s’agit de Nino. Nino et Giorgi sont en fait les Saints Patrons du pays.
Tbilisi

Tbilissi

Nous avons particulierement aime:

  • Le nouveau petit restaurant Thaï en face de la sortie de métro Rustaveli.
  • Une soirée sympathique à discuter voyage et moto en compagnie de Sofie et Jo, deux bikers en route pour la Mongolie.
  • Le marché aux puces du « Dry Bridge », un endroit de choix pour trouver des articles de l’ex-URSS (plus particulièrement des portraits de Staline)
  • Les stands du marché de Didube où nous avons dégusté notre repas le plus économique jusqu’à présent, mais tout à fait délicieux. Une pizza, une kachapurri aux épinards et une grosse part de gâteau au chocolat pour la modique somme de fr. 2.50.

Hebergements

  • Un appartement loué sur AirBnB sur l’avenue Rustaveli, impossible de trouver plus central!. Nous avons apprécié pouvoir cuisiner et avoir un coin à nous pendant 7 jours.

Restaurants

  • Des plats de pâtes maison et des salades presque tous les soirs.
  • Restaurant Pervak où nous nous sommes arrêtés vers 23h. Un très bon choix!

Petit conseil pour la fin

Participez au Tbilisi Free Walking Tour avec Anna. Il est très agréable de débuter son séjour à Tbilisi avec ses précieux conseils.

Tbilissi free walking tour avec Anna

Tbilisi free walking tour avec Anna

3 réflexions sur “Episode 8: Tbilissi

  1. Euh j’adore la version moonwalk de Daniel. Pourras tu la refaire à ton retour…
    Sois pas jalouse Mag on voit que tu as vécu dans la ville de Béjart ihhihihi
    On vous aime bonne continuation
    Grosse bise d’épalinges

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *